La mobilité

Le CBE Lille a réalisé en 2003/2004, une étude (téléchargement de l’étude) sur la mobilité des allocataires du RMI dont les conclusions sont :

•  « Les allocataires du RMI se déplacent autant et aussi loin (ou plutôt, aussi prêt, puisque dans un rayon de 5km) que le reste de la population, mais différemment : à défaut de moyens de transport individuels, ils utilisent la marche à pied et/ou les transports en commun tandis que le reste de la population privilégie la voiture. »

•  « Les allocataires connaissent assez bien le réseau des transports en commun et l’utilisent régulièrement sur des trajets connus. Ils ont une bonne représentation de l’offre de transport, de ses usagers et surmontent très largement leurs diverses peurs liées au transport en commun (agressions,…). Toutefois ils n’utillisent quasiment pas le tarif réduit qui leur est spécifiquement réservé, lequel paraît particulièrement mal adapté. »

A partir de ces constats des pistes d’actions sont envisagées. Elles portent sur deux volets :
  L’accompagnement individuel et collectif de porteurs de projets mobilité
•  L’intensification de l’usage des transports en commun par les allocataires avec :
des démarches autour du tarif Mirabelle
une réflexion avec les équipements de proximité sur des ateliers mobilité destinés aux allocataires du RMI

“Mobilité des allocataires du RMI” est financé par le Conseil Général.

Contact : Aurélie DENNE